Tout savoir sur les charges locatives

Les charges locatives sont les charges récupérables. Il s’agit des différentes dépenses liées à l’utilisation d’un bien immobilier en location, que le propriétaire du lieu paye d’abord puis se fait rembourser par le locataire.

Toutes les dépenses ne sont cependant pas des charges locatives. Si le locataire doit s’occuper de l’entretien et des petites réparations occasionnelles, c’est au propriétaire de la maison ou de l’appartement de prendre en main financièrement les grands travaux. Il est important de connaitre les charges qui peuvent être dites locatives.

En cas de location à vide

location à vide

Si le local est mis en location non-meublé, la liste des charges locatives est strictement régie par la loi. Elle en a établi une liste exhaustive. Donc, toutes dépenses n’y figurant pas, n’auront pas à être remboursées par la personne qui loue le lieu.

Sont donc des charges locatives :

– les dépenses relatives à l’entretien courant

– les petites réparations diverses

– les services utilisés directement par le locataire comme la taxe d’enlèvement des ordures ménagères.

En cas de location meublée.

Cette fois, le législateur n’a émis aucune règlementation concernant les charges locatives. Elles doivent donc être établis et détaillés dans le contrat de location. Elles sont décidées à l’initiative du propriétaire qui en énumère les sortes. Mais généralement, elles sont similaires à ceux de la location à vide. Ces charges comprennent donc l’entretien des parties communes, les consommations privées du locataire (eau, électricité, chauffage…) et les taxes inhérentes à la location (enlèvement d’ordures, balayage…)

Copropriété et mono propriété
entretien copropriété

En général, les logements à louer se trouvent dans des immeubles en copropriété. L’entretien courant et les préparations diverses des parties communes du bâtiment sont payés par le syndic. Le propriétaire du bien déboursera de sa poche suivant sa quote-part de charges de copropriété.

Cependant, certaines dépenses occasionnées par des services dont le locataire profite directement lui seront imputées, comme le jardinage, le gardiennage… Et inversement, les dépenses dont le propriétaire est le seul à tirer des bénéfices seront à sa charge.

En cas de mono propriété, l’immeuble et ses logements à louer appartiennent à une seule et même personne. N’ayant pas de syndic, elle s’occupera seule de l’entretien et des réparations du bâtiment. Les charges locatives sont les mêmes que dans une copropriété.

Le paiement des charges locatives se fait par le versement d’une provision mensuelle ou trimestrielle. Mais elle peut aussi se faire ponctuellement, en fonction des dépenses occasionnées.

4 Comments on "Tout savoir sur les charges locatives"

  1. Bonjour,
    Je n’y connais rien à l’investissement locatif ainsi que les charges qui y sont liées, mais cet article m’a énormément appris sur le sujet, merci.
    Passe une bonne journée

  2. Merci d’avoir fait la différence entre la copropriété et mono propriété. J’avoue que j’y vois plus clair maintenant.

  3. Coucou,
    Je viens justement de me procurer un bien immobilier que je compte louer par la suite. Merci pour cet article. Cela m’a énormément appris sur le sujet.
    À bientôt.

  4. Je pense que les charges locatives sont des éléments importants à prendre en compte lorsqu’on se lance dans l’immobilier. Il y a énormément d’informations que l’on néglige et ce billet les met en avant. Merci pour le partage.

Comments are closed.