Toulouse, une ville favorable pour l’investissement immobilier

Vous envisagez d’effectuer un investissement immobilier à Toulouse ? Vous avez raison, lancez-vous, car vous n’aurez que de bonnes raisons de le faire.

Plusieurs contextes favorables à l’investissement immobilier à Toulouse

Toulouse est une ville dynamique et jeune, notamment grâce aux étudiants qui sont près de 100 000 à peu près à s’y installer chaque année. En effet Toulouse est internationalement réputée pour la qualité de ses universités, et les étudiants viennent du monde entier pour y faire leurs études. Au classement relatif à l’évolution du nombre d’étudiants, la ville rose occupe la première place, devant Lille et Lyon. En conséquence, les demandes en logements du type T1 ou T2 sont nombreuses.

Latécoère

Le salaire moyen à Toulouse a connu une hausse constante ces dernières années, et le secteur de l’emploi ne connait pas la crise. Grâce à des firmes implantées dans la ville comme Airbus, Latécoère, Thalès et autres industries aérospatiales ou aéronautiques, les offres d’emploi se multiplient, et de nombreux travailleurs venant d’autres villes (ou régions) viennent y emménager. Un développement des activités dédiées aux nouvelles technologies a également été constaté, et de plus en plus de start-ups ont vu le jour. Ceci est une source d’emplois supplémentaire, attirant particulièrement les jeunes adultes.

Sur les 15 dernières années, près de 15 000 nouveaux habitants ont été recensés. Les demandes en logements augmentent, et la population ne souffre pas particulièrement d’une baisse du pouvoir d’achat. Ceux qui souhaiteraient investir dans l’immobilier locatif sont donc assurés de pouvoir rentabiliser leur investissement.

Toulouse, la ville où investir

Cette année encore, Toulouse emporte le palmarès Explorimmo/Explorimmoneuf des villes où investir en France. Elle a pris l’avantage sur Lyon et Nantes grâce à son attractivité immobilière et à son économie dynamique et prospère. Explorimmo et Explorimmoneuf ont pris en compte plusieurs facteurs pour établir ce classement : la vitalité universitaire, l’évolution démographique, l’emploi et plusieurs critères immobiliers.

Le coup de pouce de la loi Pinel

Le dispositif Pinel a grandement contribué à cette position dans le classement. Il a en effet relancé l’intérêt des investisseurs pour la vente d’immobilier neuf sur toulouse. Il faut avouer que ceux-ci se sont un peu rétractés avec la loi Duflot, car ils le trouvaient trop contraignant et difficile d’accès.

loi Pinel

Avec la loi Pinel, les investisseurs bénéficient d’avantages fiscaux beaucoup plus intéressants, avec une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 63 000€. Ils pourront également choisir entre louer leur bien immobilier pendant 6, 9 ou 12 ans à de simples locataires ou à des ascendant ou descendants, chose qui n’était pas possible avec la loi Duflot.

3 Comments on "Toulouse, une ville favorable pour l’investissement immobilier"

  1. j’ai acheté mon premier bien à Toulouse grâce à Wealthimmo ,il m’a aidé à optimiser notre investissement (prêt à taux zéro, prêt subventionné etc…).et j’ai profité d’une gamme de produits qui répondent aux dernières normes en vigueurs.

  2. Investir dans l’immobilier locatif c’est payer des intérêts ou des impôts, en effet le retraité, une fois les charges déduites, les travaux exceptionnels, la taxe foncière, doit supporter 15.5 % de CSG/CRDS puis supporter l’imposition dans sa tranche marginale à l’IR ! De l’autre côté, les loyers sont bloqués dans les faits : je loue un bien 620 euros et je peux l’augmenter cette année de 98 centimes !!! Le locataire a tous les droits, on risque la vacance au changement de locataire, et in fine les héritiers récupèrent le bien « fatigué » (dans le meilleur des cas si le locataire est honnête) et sont encore taxés de 20 % de droits de succession !
    Quant à faire des travaux avant la revente, ils ne seront alors pas déductibles sans nouvelle location…
    La CSG/CRDS augmentera encore, les charges également, seul le loyer est bloqué : investisseurs, fuyez !

  3. Merci pour cet article !

Leave a comment

Your email address will not be published.


*